Accueil > Focus > Projets / Réalisations > Installation de téléphones dans la région de Toma (Province de Nayala) (...) > Bref compte rendu d’une mission téléphonie rurale au Burkina en mars (...)

Bref compte rendu d’une mission téléphonie rurale au Burkina en mars 2002

mercredi 17 avril 2002, par Alain

Alain Farges et Jean Claude Coste, membres de CSDPTT Rhone Alpes reviennent d’une mission de deux semaines au Burkina Faso du 16 au 30 mars.

Ils ont commence l’étude du raccordement du village de Serekeni dans le Kenedougou, un village qui compte quelques 4000 habitants et très enclavé à cause d’une route défectueuse, mais par ailleurs très dynamique.
Ils ont pu constater sur place les difficultes techniques du fait de la physionomie du terrain, ce qui avait empeche l’ONATEL (Office National des Telecommunications) de raccorder ce village avec le type de materiel installe dans la region. L’accueil de Jean Marc et Alain a ete tres chaleureux, le village de Serekeni etant en relation avec CSDPTT depuis de nombreuses annees.

Le reperage du terrain devait leur permettre de poursuivre l’etude en France notamment en faisant des essais, la portee necessaire pour se raccorder au reseau etant de l’ordre de 25 km. Jean Marc et Alain sont par ailleurs revenus avec des idees qui pourraient permettre d’ameliorer la vie des villageois notamment en matiere de fourniture d’energie qu’ils vont etudier plus en detail.

Ils ont d’autre part sejourne plusieurs jours dans la region de Toma, Province du Nayala, ou fonctionnent des telephones installes, par Emile Quesada et Claude Sicard membres de CSDPTT Provence Alpes Cote d’Azur, il y a environ un an dans 4 villages alentours. Jean Claude et Alain ont procede a quelques reglages et effectue les reparations necessaires, (ils etaient venus avec des cartes de rechange). L’accueil a aussi ete tres chaleureux. Ils ont par ailleurs travaille en etroite collaboration avec le technicien de l’ONATEL charge de la maintenance. Ils ont pu longuement s’entretenir avec lui pour completer ses connaissances et ameliorer son efficacite. L’ensemble de la mission a pu se derouler en etroite collaboration avec l’ONATEL qui a pris en charge le logement et mis un vehicule a disposition pour l’ensemble de la mission.

Que la direction de l’Office soit ici remercie.
On regrettera cependant que la communication ne soit pas plus reguliere, des problemes peuvent en effet plus etre regles par telephone en communiquant avec les techniciens de csdptt, mais tout cela devrait s’ameliorer, ce type de cooperation entre operateur et une ONG comme CSDPTT, etant une premiere.
Jean Claude et Alain ont par ailleurs ete recu par le directeur general de l’ONATEL et l’ambassadeur de France qui ont tous les deux exprime leur interet pour ces actions.

Cette mission a ete entierement financée sur les fonds propres de CSDPTT. Pour nous soutenir vous pouvez vous abonner a notre lettre mensuelle (voir bulletin d’abonnement ci-joint).

M. Andre Nyamba ethno-sociologue, professeur a l’universite de ouagadougou, devrait bientot se rendre sur le terrain avec une equipe d’etudiants afin d ’evaluer les changements sociaux intervenus par l’arrivee du telephone dans ces 4 villages. Une etude sociologique ayant deja ete realisee avant la realisation du projet (voir http://www.globenet.org/csdptt/niamba.htm)

Vos reactions sur notre forum