Warning: exec() has been disabled for security reasons in /var/www/vhosts/csdptt.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres_images_lib_mini.php on line 744 Mission de CSDPTT au Niger, étude pour un projet de téléphonie rurale, (...) - CSDPTT - Coopération Solidarité Développement aux PTT

Accueil > Focus > Projets / Réalisations > Projet de téléphonie rurale au Niger : connexion de radios rurales au réseau (...) > Mission de CSDPTT au Niger, étude pour un projet de téléphonie rurale, (...)

Mission de CSDPTT au Niger, étude pour un projet de téléphonie rurale, raccordement du village de Kahé.

lundi 29 novembre 2004, par Bruno JAFFRE

Richard Hauton et Guy Blanc de CSDPTT Rhône Alpes ont effectué une mission au Niger du 1er au 15 novembre 2004. La mission a été financée par le PNUD (Plan des Nations Unies pour le Développement) qui souhaite étudier la possiblité de raccorder à Internet, et en premier lieu le téléphone, des radios communautaires rurales mises en place dans ce pays.

Richard et Guy ont donc rencontré des membres de l’AFAN (Amitiés France Niger), les directeur général et directeur de la production de la SONITEL, des membres de l’équipe du PNUD au Niger et des membres du comité de jumelage Tera Bonneville. Mais c’est surtout grâce à M. Boureima Gado, député à l’Assemblée, qui s’est dépensé sans compter pour que la mission ait lieu et qui les a accompagnés partout au Niger, que la mission s’est déroulée dans de bonnes conditions.
La collaboration avec les techniciens de la SONITEL s’est déroulée dans d’excellentes conditions.

Ils ont pu mettre en service une liaison téléphonique entre Niamey et Kahé qui est muni d’une radio communautaire.

Par ailleurs en vue de permettre de réaliser dans le futur de nouveaux raccordements en colaboration avec le PNUD, ils ont procédé à l’étude des axes Niamey - Ouallam, Niamey - Filingué, Niamey - Tera - Tillaberi - Ayorou. Ils ont procédé aux relevés de tous les sites visités afin de poursuivre l’étude et, de retour à Nyamey, émis un certain nombre de recommandations.

Le succès de cette mission devrait initier le développement de notre activité au Niger où les besoins sont énormes.